Bangladesh : mourir pour le prêt-à-porter

La recherche des corps se poursuivant, le bilan de l’effondrement, le 24 avril, de l’immeuble abritant des ateliers de confection, ne cesse de s’alourdir. Aux dires de l’armée, il atteignait le 3 mai les 511 morts – et il ne s’agit toujours que d’un bilan provisoire. À cela s’ajoute un millier de personnes blessées, estropiées. […]