Répression de la manifestation contre le TTIP par la police de Bruxelles

Krasnyi

Ce matin, la police bruxelloise a arrêté environ 250 des 500 manifestant-e-s rassemblé-e-s contre le sommet UE-USA sur le Traité Transatlantique. L’action était organisée par l’Alliance D19-20, avec notamment le soutien de la CNE, de la CGSP-ALR de Bruxelles, de la JOC, des JAC  et de nombreuses autres organisations. Les manifestants étaient pacifiques. L’autorisation de manifester avait été demandée dans les formes.  
 
Pourtant, la police a jugé bon de procéder à des arrestations massives. Elle l’a fait sous la direction du célèbre commissaire Vandersmissen, qui s’est comporté sans arrêt d’une manière extrêmement provocatrice, et sur l’ordre direct du bourgmestre de Bruxelles, Yvan Mayeur (PS). En deux vagues, près de la moitié des manifestants ont été arrêtés administrativement.  Notre camarade de la LCR Axel Farkas s’est également fait arrêter (voir vidéo) !
 
Typique de la courtoisie locale. Il fallut une action de protestation devant les bureaux du PS et un échange avec une délégation du PS, avec la presse à proximité, pour que les activistes arrêtés soient relâchés quelques heures plus tard. N’empêche que le droit de manifester à Bruxelles a été une fois de plus gravement mise en cause. Ce n’est pas la première fois. La LCR dénonce avec force cette situation!

Thomas Weyts 9e plaats effectieven
op de Europese lijst van PVDA+ (Vlaamse kieskring) , Neal Michiels  7e suppléant Liste PTB-PVDA-GO! pour la Chambre à Bruxelles et Axel Farkas 3e effectif Liste PTB-GO! pour le Parlement wallon dans le Brabant wallon

Crédit Photo : Krasnyi

Reportage photo :  Krasnyi

Print Friendly, PDF & Email