PTB-GO! : une victoire et un encouragement pour toute la gauche !

PTB-GO!

Nous reviendrons plus tard sur le bilan d’ensemble des élections du 25 mai, en Belgique et en Europe, qui méritent une analyse détaillée. Dans l’immédiat, et bien que le dépouillement ne soit pas encore terminé, la LCR exprime sa grande joie face à la remarquable percée des listes PTB-GO! (Gauche d’Ouverture) en Wallonie et à Bruxelles. Avec deux élus à la Chambre (Raoul Hedebouw à Liège et Marco Van Hees dans le Hainaut), au moins un élu au Parlement wallon (Frédéric Gillot à Liège : un ouvrier sidérurgiste au Parlement !) et quatre élu-e-s possibles au Parlement bruxellois, c’est en effet de percée qu’il faut parler !

Comme des milliers de militant-e-s qui se sont donné-e-s à fond pendant des semaines, les membres de la LCR sont fier-e-s d’avoir contribué à mettre au centre de la campagne les enjeux sociaux de l’emploi, de la pauvreté et de l’injustice en général, empêchant ainsi les partis traditionnels – particulièrement ceux qui se disent de gauche – de fuir leurs responsabilités et leur bilan. Comme des dizaines de milliers d’électrices et d’électeurs, les membres de la LCR sont fier-e-s d’avoir ainsi contribué au retour dans les assemblées élues de représentant-e-s de gauche qui seront les porte-parole des luttes et des revendications.

Le 1er Mai 2012, la FGTB de Charleroi lançait son appel au rassemblement des forces afin de présenter une alternative anticapitaliste, à gauche du PS et d’Ecolo. Formées par le rassemblement autour du PTB du Parti Communiste et de la Ligue Communiste Révolutionnaire, soutenues par de nombreuses personnalités de gauche indépendantes, les listes PTB-GO! ont su avancer dans le sens tracé par la gauche syndicale. Celle-ci peut légitimement se réclamer de la victoire, de même que tous ceux et celles qui, par leur engagement, ont contribué à dépasser les vaines querelles afin de créer une dynamique de rassemblement, porteuse d’espoir à gauche. La poursuite de cette dynamique sera le gage de nouveaux succès. La LCR est prête à s’y investir.

Malgré de très bons scores, une forte campagne et de nombreux soutiens dans la société civile, les listes PVDA+, en Flandres, ne débouchent malheureusement pas sur l’élection de représentant-e-s. A Anvers, le président du PTB, Peter Mertens, rate le siège de justesse, à quelque 2000 voix. Ce résultat est pour la plus grande partie imputable au contexte politique général au Nord du pays, fortement dominé par la droite. En même temps, le score de Groen!, la dégelée du Vlaams Belang et le fait que la somme des scores NVA+VB+LDD recule légèrement montre que l’électorat ne glisse pas unilatéralement vers la réaction.

En dépit de leurs faibles moyens, les candidat-e-s du SAP sur les listes PVDA+ en Flandre et les candidat-e-s de la LCR sur les listes PTB-GO! en Belgique francophone ont fait de bons, voire de très bons résultats. Ceux-ci témoignent de leur implantation dans la société, de la sympathie pour l’alternative anticapitaliste, féministe et écosocialiste portée par la LCR-SAP et de l’estime dont notre organisation jouit pour sa capacité à mettre les intérêts du mouvement ouvrier au-dessus de ses intérêts de chapelle. C’est dans cette voie que nous poursuivrons notre action.

Une nouvelle étape s’ouvre à présent. Une vague brune se renforce dans toute l’Europe. En Belgique, la formation d’un gouvernement sera une fois de plus fort difficile. Mais une chose est certaine : quelle que soit l’issue des négociations qui vont commencer, l’austérité continuera de plus belle. Le mouvement syndical est placé devant un choix fondamental : soit il continue à s’inscrire dans la logique du « moindre mal », tout continuera d’aller de mal en pis, et la gangrène fasciste percera chez nous comme ailleurs ; soit il rompt avec cette logique, élabore une alternative anticapitaliste et mobilise les 99% pour l’imposer par la lutte. A son échelle, le succès des listes PTB-GO! montre que cette voie est praticable, et qu’il est possible de renverser la situation. Il est grand temps !

 

image: La Gauche #66

Print Friendly, PDF & Email
Share This