Edgard débloque ?

maggie4

– Salut Edgard, t’avais disparu ? Ça fait une éternité qu’on ne t’a pas vu…

– Je suis tombé sur mon cul au début de l’année. Et ce n’est pas une image… Le cul ça va, mais c’est le dos qui a morflé. Il m’a fallu un certain temps pour pouvoir bouger un peu. Faut dire, à mon âge…

– Tu n’as vraiment pas de chance.

– A vrai dire, si. Je suis content que ça me soit arrivé en début de cette année. D’abord parce que c’est maintenant presqu’une histoire ancienne. Mais surtout quand je vois où nous mène la politique du gouvernement en matière de santé. Ça m’aurait coûté un pont. T’as vu ce que l’autre là, a encore inventé ?

– Qui ça ?

– Mais la Maggie de Block, il parait qu’on appelle ça une Ministre de la Santé ! On raconte même qu’elle est médecin. Y a de quoi se poser des questions sur les Universités ! Tu vas me dire que l’autre là, de Jurbise, elle se disait Chef de Gare ! A elles deux, elles ont revisité les découvertes d’Einstein sur la relativité…

– T’as l’air bien remonté…

– Je te le dis, j’en ai plein le dos de ces tordus. Tu te rends compte, si les nouvelles mesures de Maggie De Block passent, je vais payer mon Pantomed plus de 35€. Ça va me rester sur l’estomac. J’ai fait le calcul : avec ma petite pension ça équivaut à un saut d’index !

– Tu découvres ça maintenant parce que la Pantomed va augmenter ?

– Et je ne te parle pas des autres médicaments… Je ne parviens pas encore à me rappeler tous les noms, tellement j’en prends… Tu veux que je te montre les factures de l’hôpital ? Tu as vu les montants des sur-honoraires réclamés par les médecins à Ambroise Paré. Ça ne m’étonne pas qu’ils roulent en Porsche Cayenne !

– Bref, non seulement t’as retrouvé la mobilité mais aussi ta mauvaise gueule ? Visiblement ça t’a fait du bien de tomber sur le cul. Quand je pense à la scène que tu m’as faite quand j’ai collé un autocollant « Michel Dégage » sur l’abribus à côté de chez toi.

6 novembre 2016

Print Friendly, PDF & Email