Catalogne : La composition sociale de la mobilisation se modifie lentement

Nous avons fait jeudi 5 octobre un point avec notre camarade Andreu Coll sur l’évolution de la situation en Catalogne, depuis la grève générale de mardi dernier. Depuis s’est ajoutée l’annonce par la Cour constitutionnelle de l’interdiction de la session parlementaire prévue lundi, menaçant au passage la présidente du Parlement, Carme Forcadell, et les membres […]

1er Octobre : le jour qui ébranla la Catalogne et l’État espagnol

Quelle est la signification historique du 1er octobre ? Quel bilan en tirer et quels défis sont posés pour le mouvement indépendantiste et les anticapitalistes catalans mais, plus largement, pour la gauche radicale espagnole ? Comment avancer vers la rupture, non seulement avec le consensus post-franquiste de 1978, mais avec les politiques néolibérales ? C’est […]

Etat espagnol-Catalogne. Communiqué d’Anticapitalistas suite au référendum du 1er octobre

1° Le référendum qui s’est tenu le 1er octobre en Catalogne est un événement qui met à l’ordre du jour une série de questions fondamentales. La répression sauvage du gouvernement du Parti populaire (PP) et des appareils d’Etat est la démonstration d’un projet autoritaire incapable de répondre de manière civilisée aux revendications démocratiques des gens. […]

L’instant de vérité pour le mouvement indépendantiste catalan

Ce dimanche 1er octobre a eu lieu un référendum portant sur l’indépendance de la Catalogne, appelé conjointement par le Parlement et le gouvernement catalan. Interdit par le gouvernement espagnol et la Cour constitutionnelle d’Espagne, ce référendum constitue l’acmé d’une confrontation sans précédent entre les institutions catalanes et espagnoles, et ce cinq ans après l’immense manifestation […]

« Le droit à l’autodétermination signifie un défi au consensus de la transition issu de la fin du franquisme »

Entretien. Alors que le gouvernement central de l’État espagnol tente par tous les moyens d’empêcher la tenue du référendum d’autodétermination du 1er octobre en Catalogne, nous avons rencontré Laia Facet, militante d’Anticapitalistas Catalunya. Comment expliques-tu l’attitude extrêmement répressive et brutale du gouvernement qui prend le risque d’un affrontement très incertain pour lui ? L’État espagnol […]

Etat espagnol-Catalogne. «Pour la démocratie et le droit à décider, le 1er octobre»

Déclaration d’élu·e·s de différentes «régions» de l’Etat espagnol Si quiconque devait encore douter, il n’est plus temps. Nous sommes face à une régression autoritaire qui n’a pas de précédent depuis la Transition [sortie de la dictature franquiste]. Le gouvernement du PP (Parti Populaire), avec le soutien du «nouveau PSOE» de Sánchez [allusion au discours «gauche» […]

« État d’exception non déclaré, mais réel en Catalogne »

Déclaration d’Anticapitalistas (section espagnole de la IVe internationale) En procédant à l’arrestation des membres de la Généralité, le gouvernement du Parti populaire poursuit sa dérive autoritaire et répressive qui, en pratique, signifie un état d’exception non déclaré, mais réel en Catalogne. Une restriction des libertés qui, dans les faits, s’étend au reste de l’État espagnol […]

Accords entre Podemos et le PSOE : une erreur historique !

Les Cortès de Castilla-La Mancha (CLM) comptent trois groupes parlementaires: celui du PSOE, avec 15 députés, celui du PP (Parti Populaire) avec 16 et Podemos avec 2. Le vote de Podemos est indispensable, si le PP s’oppose, pour faire adopter le budget ou une quelconque loi. Les deux députés de Podemos sont le secrétaire régional […]

Barcelone, «capitale de l’espérance»

En vertu de ses engagements envers l’UE, l’Espagne devait recevoir quelque 16’000 candidats à l’asile, à partir de 2015. Mais seuls 1100 sont arrivés jusqu’à présent. «Plus d’excuses!»: quelque 160’000 personnes ont manifesté samedi 18 février 2017, à Barcelone, selon la police municipale – 300’000 selon les organisateurs – pour réclamer que l’Espagne accueille «dès maintenant» […]

Podemos remet à plus tard la résolution de ses problèmes

Ces derniers mois, Podemos a connu un dur affrontement, porté sur la place publique via les médias et les réseaux sociaux, entre les pro-Errejón (le secrétaire politique et porte-parole au Parlement espagnol) et Pablo Iglesias (le secrétaire général)… Cet affrontement sans débat politique clair a vite été perçu comme une lutte pour le pouvoir. On […]