A lire: Congo Inc.

Congo Inc.

Congo Inc. Le testament de Bismarck par In Kali Jean Bonafe, Actes Sud, 2014

Les aventures du jeune pygmée ekonda, Isookanga, ont pour décor la vie des enfants de la rue à Kinshasha, capitale de la RDC.

Isookanga est un jeune de 25 ans, avec, en tant que pygmée, un corps d’enfant et une tête d’adulte. Il a quitté sa forêt ancestrale pour « vivre l’expérience de la haute technologie et de la mondialisation ». Il rencontrera les enfants de la rue, les shégués, dont la jeune fille Shasha, La Jactance. Elle a survécu au massacre de son village dans le Kivu et a pu s’enfuir vers Kinshasha avec un de ses frères. Shasha se prostitue régulièrement avec un officier lituanien de la MONUCC.

Isookanga rencontre également un ouvrier chinois, Zang Xia, abandonné par son patron voyou qui s’est enfui vers la Chine. Isookanga a volé l’ordinateur d’une anthropologue en visite lors de l’installation d’un pilône près du village d’Isookanga. Grâce à cet ordinateur, il joue divers jeux vidéos et assimile la langue des jeux vidéos mais aussi des marchés et de la bourse. Parmi les enfants de la rue, il y a Modogo, considéré comme possédé par le diable. Car enfant,  il s’ennuyait à l’école et regardait en boucle des DVDs de films d’horreur en V.O. Modogo prononce des phrases cueillies de ces films comme menace ou comme formule magique : Yo waa nnexx ! (you are next) ou bien O mag hhöd (Oh my God).

Lorsqu’un des enfants est tué par hasard par un policier, c’est l’émeute générale des enfants qui prennent deux soldats en otage. Isootanga, aidé par son copain chinois et grâce à l’expérience de la révolution maoïste, obtiendra l’amnistie des jeunes émeutiers…

Le vieil oncle d’Isootanga, qui est chef coutumier, vient en ville pour retrouver son neveu et le convaincre de revenir au village. Son récit de la mort du léopard dans la forêt est sublime.

Le livre balance ainsi entre humour et joie de vivre d’une part, mais d’autre part il donne une description pour moi presque insoutenable des atrocités commises contre les villageois et surtout contre les femmes au Kivu. Et ce sont la femme-esclave du seigneur de guerre et la jeune Shasha qui se vengeront : le seigneur de guerre est brûlé vif avec des pneus autour du cou et l’officier lituanien est lentement empoisonné par Shasha…

Un livre admirable

Print Friendly, PDF & Email